SOUVENIRS

Publié le 5 Mars 2017

Cette chaleur éphémère

ces après-midi mouillés de pluie

la mélancolie m'envahit

je ne sais ...

Je voudrais en cet instant précis

me retrouver au bord de la mer

dans tes bras prisonnière.

Plus jamais ...

Rédigé par Maradecand

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé... il faut laisser le temps au temps, faire son deuil selon l'expression consacrée, mais la solitude reste pensante, amicalement, jill
Répondre
V
je te sent triste... gros bisous. cathy
Répondre
M
Merci . C'est très sympa de ta part... Mais le texte a été écrit depuis un petit moment. Je viens de le retrouver dans mes carnets. Bonne nuit .bises MH